Comptabilité générale

Les sujets importants …

 

… mais lisez d’abord ce qui suit …

 

Pourquoi une comptabilité d’entreprise ?

Un moyen de gestion de l’entreprise : comprendre l’évolution du patrimoine et la formation du résultat d’exploitation

La comptabilité générale d’une entreprise enregistre des informations liées à des événements qui modifient le patrimoine, les dettes et les fonds propres de la société (facturation à un client, paiement d’une facture à un fournisseur, etc.). La comptabilité permet d’obtenir le résultat de l’activité à intervalles réguliers (généralement tous les 12 mois correspondant à un exercice), et d’obtenir la situation patrimoniale à la fin de cet intervalle. La situation patrimoniale rend compte du patrimoine possédé (actif du bilan), et comment ce patrimoine est financé par les dettes et les fonds propres (passif du bilan). L’entreprise peut prendre des formes juridiques variées : indépendant sans/avec inscription au registre du commerce (en raison individuelle), société de personnes (en commandite, etc.), société de capitaux (Sàrl, SA), coopérative, association, etc. Quelle que soit cette forme, le besoin de gestion subsiste.

Un moyen d’information des parties prenantes de l’entreprise

La comptabilité est d’abord un moyen de gestion de l’entreprise, mais aussi un moyen d’information et de preuve destiné à toutes les parties prenantes (intéressées par la profitabilité et la solvabilité) de l’entreprise :

  • Les investisseurs potentiels qui évaluent la prime de risque demandée (le taux d’intérêt sur le capital investi dans l’entreprise)
  • Les associés et actionnaires qui peuvent augmenter ou diminuer, voire supprimer le capital et les parts sociales investis dans l’entreprise, fixer un dividende en assemblée générale, etc.
  • Les banques qui évaluent la capacité de remboursement de l’entreprise, son profil de risque et le taux d’intérêt des prêts accordés, etc.
  • L’administration fiscale qui contrôle le revenu et la fortune déclarés par l’entreprise
  • Les fournisseurs qui évaluent la solvabilité de l’entreprise qui est leur client
  • Les clients qui évaluent la pérennité de l’entreprise qui est leur fournisseur
  • Les employés qui évaluent la pérennité de l’entreprise qui est leur employeur

La comptabilité générale et les comptabilités annexes

Des comptabilités annexes à la comptabilité générale permettent de faciliter l’enregistrement des informations : comptabilité débiteurs (transactions avec les clients), comptabilité créanciers (transactions avec les fournisseurs), comptabilité des immobilisations (transactions d’investissement/désinvestissement, amortissements), module salaires, etc. les logiciels de comptabilité actuels intègrent ces comptabilités et modules annexes et permettent de reprendre leurs informations automatiquement en comptabilité générale.

 

Exigences légales

C’est le Code des Obligations (CO), titre trente-deuxième, De la comptabilité commerciale et de la présentation des comptes (art. 957 à 963) qui détermine les obligations des entreprises en matière de comptabilité.

Moins de CHF 500 000 de chiffre d’affaire par an, une comptabilité simplifiée

Les raisons individuelles (RI) et les sociétés de personnes réalisant un chiffre d’affaire inférieur à CHF 500 000 lors du dernier exercice peuvent se contenter de comptabiliser le patrimoine, les encaissements (au moment du paiement de la facture par un client par exemple), les décaissements (au moment du paiement de la facture d’un fournisseur par exemple).

Dès CHF 500 000 de chiffre d’affaire par an et personnes morales, une comptabilité commerciale

Les raisons individuelles et les sociétés de personnes réalisant un chiffre d’affaire de CHF 500 000 lors du dernier exercice et les personnes morales (Sàrl, SA, etc.) doivent tenir une comptabilité dite commerciale qui rend compte du résultat d’exploitation et de sa formation (compte de résultat), de la situation économique, c’est à dire du patrimoine et de son financement (bilan), et de la situation financière, c’est à dire des liquidités et dettes financières (bilan et flux de trésorerie). Les exigences légales (plus d’infos en 1 clic) :

  • Rapport de gestion
  • Etablissement et présentation des comptes
    • Continuité ou liquidation
    • Délimitation matérielle et temporelle
    • Régularité
    • Présentation
    • Conservation

 

Liens utiles

 

A votre service

Vous avez des questions, besoin d’un service de gestion ponctuel ou régulier à long terme, n’hésitez pas à nous contacter avec le formulaire Contacter gestion pme suisse ci-dessous, ou directement à contact@gestionpmesuisse.com