Budget et finance d’entreprise

A quoi sert la finance d’entreprise ?

Des comptes et un budget convaincants pour les parties prenantes qui financent

Evaluer la rentabilité d’un investissement ou la valeur d’une entreprise

A quoi sert la finance d’entreprise ?

La finance d’entreprise d’une PME consiste à financer l’activité de la société aux meilleures conditions possibles. C’est trouver des fonds, du capital au coût le plus bas. Avant la constitution de la société et le démarrage de l’activité, il s’agit de prendre une décision basée sur une évaluation objective de la rentabilité de l’activité, et de se convaincre soi-même ou de convaincre des tiers de financer. Il s’agit ensuite de se convaincre soi-même ou de convaincre les parties prenantes qui financent de maintenir le capital dans la société, voire d’apporter un financement supplémentaire. Les parties prenantes financières peuvent être des associés, des actionnaires, des investisseurs, des banques. Le financement peut être à long ou à court terme (fonds propres, dettes à long ou à court terme au passif du bilan de la société).

Le budget annuel ou la prévision financière , des outils au service de la finance d’entreprise

Un budget annuel ou une prévision financière à plus long terme (plan à 3 ans par exemple) permet une évaluation objective de la rentabilité de l’activité. C’est un prérequis indispensable pour convaincre un investisseur ou une partie prenante existante de financer une activité à court ou long terme. C’est aussi un moyen de gestion indispensable pour l’entrepreneur. Il existe d’autre moyens d’évaluation comme l’actualisation des flux de trésorerie futurs (DCF – Discounted cash flows) qui peuvent par exemple être utilisés pour déterminer la valeur crée et cumulée au bout de X années par un investissement.

Des comptes et un budget convaincants pour les parties prenantes qui financent

Nécessité d’un modèle de présentation des comptes

La présentation des comptes a une grande influence sur les décisions de financement

La présentation des comptes de l’exercice (clôture) proposée par les logiciels de comptabilité générale ne correspond souvent pas aux besoins des investisseurs et parties prenantes de la société (actionnaires, banquiers, administration fiscale, éventuellement clients et fournisseurs, etc.). De plus, les logiciels ne fournissent pas le fameux tableau des flux de trésorerie qui intéresse au plus haut point les “financeurs”. Ce tableau montre l’évolution de la solvabilité de l’entreprise, et d’où vient et comment est dépensé l’argent. Rappel élémentaire : une société peut réaliser un bénéfice extraordinaire est être insolvable. Le tableau des flux de trésorerie est de plus une exigence légale à partir d’un certain chiffre d’affaire, de même que le tableau de variation des fonds propres qui n’est pas non plus proposés par les logiciels de comptabilité (Comptabilité). Enfin, la présentation des comptes proposée par les logiciels de comptabilité ne permet pas de montrer sur le même document :

  • les chiffres de l’exercice courant
  • le budget de l’exercice courant
  • les chiffres de l’exercice précédent

Il est donc indispensable de disposer d’un modèle de présentation des comptes, avec reprise automatique ou saisie manuelle des chiffres du compte de résultat et du bilan depuis le logiciel de comptabilité. De plus, ce modèle doit aussi établir le tableau des flux de trésorerie par calcul (Flux de trésorerie). Le modèle de présentation des comptes peut être réalisé dans un classeur Excel qui comprend les trois feuilles de calcul suivantes : compte de résultat, bilan et flux de trésorerie. Le modèle constitue un investissement initial mais présente l’avantage d’être ensuite disponible pour chaque clôture et de présenter les comptes de manière uniforme, ce qui facilite l’information des parties prenantes de la société.

Le modèle de présentation des comptes comme point de départ du modèle budgétaire. Les difficultés de réalisation du modèle budgétaire.

Un modèle budgétaire efficace permet de se concentrer sur les scénarios et les chiffres prévisionnels de l’activité, plutôt que sur les formules de calcul et la présentation

Le modèle de présentation des comptes est un point de départ efficace pour modéliser un budget. Il faut détailler les rubriques du compte de résultat et du bilan selon les besoins, puis saisir les prévisions.

Une des difficultés du développement du modèle est due aux délais de paiement : des clients, des salaires, des charges sociales et primes d’assurance des employés, des fournisseurs, de la TVA, etc. Ces délais doivent être estimés correctement, saisis dans le modèle, et le solde des poste du bilan concernés (créances résultant de livraisons et prestations, Dettes à court terme résultant d’achats et de prestations de services, etc.) doivent être calculés automatiquement. Une autre difficulté est due à l’estimation de l’évolution des stocks et des prestations non facturées. Cette évolution doit de plus être cohérente avec les achats. Une autre difficulté est due aux charges payées d’avance qui doivent figurer dans les dettes ou les paiements sans influencer le compte de résultat.

Le contenu du modèle budgétaire

Le modèle de budget annuel doit aussi montrer un compte de résultat, un bilan et un tableau de flux de trésorerie pour chaque fin de mois. Le modèle de budget peut être réalisé dans un classeur Excel qui comprend les trois feuilles de calcul suivantes : compte de résultat, bilan et flux de trésorerie. Le modèle constitue un investissement initial mais présente l’avantage d’être ensuite disponible pour chaque budget et de présenter les prévisions de manière uniforme, ce qui facilite l’information des parties prenantes de la société.

Evaluer la rentabilité d’un investissement ou la valeur d’une entreprise

En préparation …

 

A votre service

Vous avez des questions, besoin d’un service de gestion ponctuel ou régulier à long terme, n’hésitez pas à nous contacter avec le formulaire Contacter gestion pme suisse ci-dessous, ou directement à contact@gestionpmesuisse.com