Indemnité Journalière pour perte de gain en cas de Maladie (IJM)

La cotisation IJM

L’Assurance Indemnité Journalière pour perte de gain en cas de Maladie (IJM) n’est pas obligatoire mais souvent imposée par une CCT de branche et est vivement recommandée. En effet, l’assurance maladie (LAMAL) couvre les soins médico-pharmaceutiques et hospitaliers, mais pas la perte de gain en cas d’incapacité de gain causée par une maladie (autre que professionnelle puisque cette dernière est prise en charge par l’assurance accident et maladie professionnel). La cotisation est fixée dans le cadre d’un contrat d’assurance privé et est souvent répartie entre employeur et employé.

  • La part de l’employé apparaît obligatoirement en déduction sur son bulletin de salaire
  • Le salaire IJM assuré est généralement le salaire AVS
  • La cotisation est due sans limite d’âge puisqu’il s’agit d’assurer les frais médico-pharmaceutiques et hospitaliers et des indemnités journalières pour perte de gain en cas de maladie
  • Un décompte annuel des salaires IJM doit être fourni à l’assurance en début d’année pour l’année précédente. Il est produit automatiquement par le module salaires. Il permet à l’assurance d’établir un décompte et une facture de cotisations définitive.
  • Les taux de cotisation (pourcentages) sont applicable au salaire soumis IJM et doivent être enregistré et mis à jour manuellement dans le module salaires. Des conditions contractuelles particulières comme des taux différenciés entre activités (production et vente par ex.), hommes et femmes, chef d’entreprise ou cadres et employés, doivent être enregistrées et mises à jour manuellement dans le module salaires.

 

A votre service

Vous avez des questions, besoin d’un service de gestion ponctuel ou régulier à long terme, n’hésitez pas à nous contacter avec le formulaire Contacter gestion pme suisse ci-dessous, ou directement à contact@gestionpmesuisse.com